Nu dans la nature

SUNGAZING

Je me suis installé à Sète pour poursuivre dans de meilleure condition qu’à Strasbourg où j’habitais pour suivre le processus de sungazing. Processus de méditation solaire, ou plutôt d’observation solaire, mis au point par Hira Ratan Manek, un yogi indien qui fut enfant à l’Ashram de Sri Aurobindo et à qui Mère révéla qu’un jour, il ferait quelque chose avec le soleil.

IMG_0045

A la fin de cet article, je mettrai quelques liens pour avoir plus de renseignements.  

L’hiver étant venu, voyage à Auroville, difficulté à suivre la discipline, mauvais temps et ce processus de méditation au soleil a été interrompu quelques mois. 

Qu’importe, ce qui est fait n’est plus à faire et je m’y étais déjà beaucoup exercé.

J’ai donc repris avec 7 minutes et à ma grande surprise, le corps en redemandait, il y avait un besoin, une soif, une envie. J’ai donc relancer mon retardateur pour 5 minutes supplémentaires, soit 12 minutes d’observation solaire.

La première partie s’est déroulé avec un mental un peu agité et puis il s’est calmé, immobilisé dans un silence paisible.

Alors une expérience est venue. Un élément négatif est apparu en pleine conscience, un croyance négative pour être plus précis. En quelque sorte, cela a été mis en lumière par la lumière du soleil. 

Parfois, les expériences sont jumelées avec une compréhension. Je comprenais que la vibration solaire était pure et que ce n’était pas possible de garder cette impureté négative dans ma structure mentale, dans mes croyances mentales. C’est soit l’un soit l’autre. 

Et j’ai bon espoir que la force du soleil a fait gicler ce schéma négatif de mon cerveau. 

Je n’en avais qu’une conscience assez confuse de son existence. Ces schémas négatifs font tellement partie de notre existence que nous ne les remarquons plus et nous sommes très inconscients de leur existence ni de leurs tristes et funestes conséquences. 

J’en ai certainement encore d’autres mais le processus de sungazing est très aidant. Il est sensé activer la glande pinéale et l’activation de la glande pinéale est sensé purifier le corps mental, le corps émotionnel, le corps physique. 

Je me contrefiche de ce que peuvent dire les savants et les données scientifiques m’intéressent très peu. Nous en trouverons toujours pour nier en bloc toute théorie remettant en cause les apparences et le scientifiquement correct, les modes de pensées habituels : je me souviens encore d’un ingénieur des pétroles à la retraite qui après une vie pleinement réussie  m’affirmer que le Bouddha était dérangé du cerveau.

Alors que d’autres scientifiques continuent d’affirmer contre les inquisiteurs de notre temps « Et pourtant elle tourne »…

Je les laisse à leurs querelles d’experts et ce qui m’intéresse, c’est de faire mon expérience. 

Et cette expérience est en quelque sorte une première manifestation positive du processus, une purification du corps mental tel que Hira Ritan Manek l’a expliqué. D’autres suivront nécessairement. 

Le soleil est gratuit,  offert à tous, le protocole d’une grande simplicité alors je saisis cette opportunité qui m’est offerte par la vie de progresser, d’évoluer…

La seconde concerne le clignement des yeux.

Dès le stage de Besançon, professeur Xi m’avait dit que mes yeux clignotaient beaucoup pendant la fusion des trois centres, signe que l’esprit est encore très agité. J’ai réussi à le stabiliser en partie mais il reste encore des clignotements.

Dans le sungazing, il est demandé de ne pas cligner des yeux en regardant le soleil. Jamais réussi malgré des centaines de tentatives. d’ailleurs, je me demandais comment une telle chose était possible. Et puis, sans m’en rendre compte, je me suis aperçu que mes yeux, pendant de longues longues minutes, ne clignotaient plus. Je n’ai aucune idée comment s’est arrivé, je n’essayais même pas car je pensais que c’était impossible. 

La dernière concerne le sommeil qui est devenu plus saucissonné. J’aurais pu être inquiet de me réveiller un court instant entre chaque cycles si je n’avais lu Mère dire que c’était conseillé  de couper son sommeil en tranche si nous voulions avoir des nuits plus conscientes, être plus conscient de ce qu’il se passe pendant notre sommeil. Cela fait longtemps que je m’intéresse à cela et j’ai d’ailleurs commencé une formation de yoga nidra, le yoga du sommeil et des rêves. 

Quant au regain d’énergie, ne sachant s’il vient de la pratique du sungazing ou des pratiques de Zhi Neng Qi Gong, je ne le prends pas en compte. 

Conclusion :

Chaque matin et soir au lever et coucher du soleil, environ 15 minutes d’observation du soleil.

offrande 2

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Site SUNGAZING France : http://guerison.solaire.free.fr/accueil-sungazing-soleil.html

Site de Hira Ratan Manek en anglais, le fondateur du SUNGAZING : http://solarhealing.com/

Mots-clefs :, , , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Artistezcf |
Lézarby |
tout toutou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Isabelle Memin
| Tintinabules
| Zedzmaele